Side-car de tourisme et compétition

une rubrique exprès pour mj et son fan-club ;)

Modérateurs : TOM Z1981, lespaul, furaxgpz, mjcharlie, Modérateurs

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 02:23

Le Side-car de tourisme

Dès que la moto cessa d’être considérée comme un amusement pour fils de famille pour devenir un moyen de transport relativement sûr, les motocyclistes voulurent emmener avec eux des passagers. C’est alors que commencèrent les problèmes. Alors que de par leur nature les automobiles étaient aptes à transporter des passagers et leurs bagages, ce n’était pas le cas de la motocyclette qui n’était encore qu’une bicyclette munie d’un moteur.

Lorsqu’il se crée un nouveau besoin, il se trouve toujours un esprit inventif capable de résoudre le problème et dès le début du siècle on trouva un moyen de transporter des passagers en moto. Le tan-sad étant totalement inconnu, on commença par transformer les motos en triporteurs en mettant un siège entre les deux roues avant où ce qui était plus simple à leur accrocher une remorque. Ces deux méthodes n’étaient pas sans inconvénients. D’abord il était assez difficile de communiquer et ensuite, dans le cas de la remorque le passager voyageait au milieu d’un nuage de poussière soulevé par la route arrière.

La solution naturelle fut de monter le véhicule supplémentaire sur le côté de la moto, ce qui fut fait entre 1903 et 1904. On se posait alors la grande question de savoir s’il fallait que le side-car soit monté souple ou rigide. Il s’ensuivit une controverse entre les partisans des deux solutions qui se traduisit par un flot de correspondance expédiée aux revues spécialisées dans la moto.

L’un des plus chauds partisans du montage rigide du side-car, solution qui allait être adoptée universellement fut l’Oakleigh Motor Company. Cette firme se vantait d’avoir inventé le side-car dès 1900 en bricolant une vieille remorque qui traînait dans un coin d’atelier. Ils affirmaient pouvoir adapter un side-car sur n’importe quelle moto en moins de deux minutes en utilisant des bras télescopiques de leur propre dessin. De plus, ils étaient tellement confiants dans leur side-car qu’ils offraient une prime de 20 livres sterling au pilote qui réussirait à faire déraper un attelage de leur fabrication, même sur une surface enduite de graisse.

C’était certainement un pari stupide mais personne ne peut dire si la prime fut attribuée à un heureux bénéficiaire. Encouragé par leur passager qui en avait assez de voyager dans la remorque derrière le tuyau d’échappement ou qui était terrorisé dans le panier avant, par le risque encouru en cas de collision, le motocycliste du début du siècle commença à acheter des side-cars.

Dans le domaine du side-car, l’imagination allait se donner libre cours comme avec cet étrange véhicule « The Sociable » qui permettait de convertir radicalement une moto en une sorte de voiturette. En effet, grâce au montage d’un panier à deux roues en tandem, dont la roue avant directrice était accouplée à celle de la moto, on parvenait ainsi à transformer une excellente motocyclette en une mauvaise voiture !

On sait parfaitement d’où vient le surnom de « panier » que l’on donne encore actuellement au side-car. Cette appellation vient du fond de l’histoire du side-carisme, à l’époque où pour des raisons de légèreté et de facilité d’exécution on construisait les side-cars en osier tressé, un travail de vannerie classique comme pour les fauteuils de jardin ou les paniers des paysans.

La Première Guerre mondiale, première guerre mécanique permit le développement du side-car qui rendit de grands services aux militaires. Tous les pays belligérants utilisèrent des side-cars aussi bien comme transports rapides pour des unités légères, que pour celui de petites marchandises ou même comme engins tactiques le panier transportant un mitrailleur et son armement. Mis à rude épreuve sur les routes défoncées des Flandres, de la Somme ou à Verdun, les side-cars devaient être très solides et cette expérience fut très utile aux constructeurs pour l’avenir. C’est ainsi que l’on s’aperçut par exemple que le montage avec des fixations en quatre points était préférable aux trois points.

Après la démobilisation et avant la reprise des activités économiques normales, il fallut trouver un moyen de transport économique. Ce fut alors que la moto connut un boom sans précédent, d’une part avec les surplus des armées alliées mis en vente par les Domaines et d’autre part, par une foule de constructeurs qui se lancèrent à corps perdu dans la moto. C’est ainsi que les Français commencèrent à sillonner les routes avec leur petite famille dans des side-cars "Harley-Davidson" et "Indian" des surplus ou des "René Gillet" flambant neufs, ce constructeur de moto étant, avec Louis Vannod fabriquant uniquement des paniers, les deux grands leaders français du side-carisme.

Le délire s’empara des side-caristes qui commencèrent à envisager sérieusement ou dans la plus grande folie toutes les possibilités offertes par ce genre de véhicule. Alors qu’avant la Première Guerre mondiale les paniers ne transportaient qu’une seule personne et rarement des marchandises, on vit fleurir une multitude de véhicules.

Les années entre 1920-1930 furent les plus riches. On trouvait des attelages permettant de transporter un ou plusieurs passagers, adultes ou enfants, en tandem ou côte à côte souvent dans un confort qui voulait égal à celui d’une voiture, avec pare-brise, capote ou même en conduite intérieure. Des esprits ingénieux mirent au point des side-cars de livraison, mais également comme René Gillet des engins capables de servir de pompe à incendie ambulante ou de cuisine roulante pour l’armée, et même de véhicule sanitaire destiné à l’évacuation des blessés en position allongée.

Cependant, le side-car en France, allait connaître un certain creux à la fin des années vingt, battu en brèche par les voitures populaires comme les 5 CV Citroën ou Peugeot, et les divers cyclecars qui pour des prix à peu près équivalents proposaient aux clients une véritable automobile. Il retrouvera un regain d’intérêt à partir de 1936 lorsque les congés payés mirent sur les routes de France tous les Français avec tout ce qui pouvait rouler avec ou sans moteur. C’est à ce moment que l’on vit apparaître un style de side-car typiquement français avec la carrosserie en sabot. Le side-car était la providence des familles aux revenus modestes ; en semaine, on pouvait se rendre à son travail en solo et partir prendre l’air le dimanche en famille en montant le panier.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, on revit à nouveau les side-cars. Pendant les vingt années de paix, les militaires avaient mis au point de nouveaux side-cars à usage typiquement militaire sous l’impulsion de jeunes officiers qui ne rencontraient souvent que l’hostilité ou l’indifférence de la part des gradés de l’état-major. Les Belges avec la "FN" avaient été les pionniers du side-car à roue motrice, formule qui allait être merveilleusement exploitée par les ingénieurs de Gnome et Rhône. On avait, fort de l’expérience de la guerre précédente, renoncer à utiliser le side-car comme engin armé car il était finalement très difficile de tirer en roulant sans risque d’arroser les troupes amies avec ses propres balles. Si quelques side-cars furent armés, ce furent uniquement pour la défense des side-caristes isolés et envoyés en missions de reconnaissance.

Ce furent surtout les Allemands qui allèrent le plus loin dans le développement du side-car militaire qui fut l’un des principaux artisans de la réussite de la « Blitzkrieg ». Toutes les nations qui furent victimes de la guerre éclair se souviennent de leur première vision des troupes allemandes : des side-caristes envoyés en reconnaissance et prenant position pour guider le gros des troupes.

Alors que les Britanniques qui furent également de grands utilisateurs de side-cars militaires s’étaient contentés d’équiper d’un panier les Norton 16 H, les Allemands conçurent de véritables engins militaires qui n’avaient plus que de lointaines relations avec le side-car civil. Les "moto de retraité" et "Zündapp" se couvrirent d’une sinistre gloire dans les steppes de l’Oural ou dans les déserts africains et entrèrent dans la légende sous le nom « d’Eléphant » qui leur avait été donné par les soldats allemands.

Après la guerre, avec la production de nouvelles voitures populaires, le side-car ne parvint pas à regagner les faveurs du public, particulièrement en Europe continentale. Ce furent les Britanniques qui demeurèrent les derniers partisans de ce moyen de locomotion. Alors que de nombreux constructeurs avaient fermé les portes avant la guerre, des marques comme Bracknell, Swallow, Canterbury, Bushmar et surtout Watsonian construisirent de remarquables engins, familiers pour tous ceux qui connurent l’Angleterre des années cinquante. Le plus remarquable de tous, dans le genre transport familial, fut certainement le remarquable Bushmar « double adult » qui pouvait transporter deux personnes. On trouva également des side-cars qui étaient aménagés comme de petites caravanes et certains attelages, équipés d’une boule pouvaient tracter en plus une petite remorque pour les bagages.

En France, le side-car connaissait un certain succès dans des applications très précises. La police parisienne utilisait des attelages de marque « Precision » pour les patrouilles dans la capitale. Mais au début des années soixante on commença à doter la police de voitures "pies" et les derniers side-cars qui demeurent encore dans les garages de la Préfecture de police sont ceux destinés à l’école de conduite ou au dépannage des motards.

Pour revenir en Grande-Bretagne au milieu des années soixante, la sortie de la « Mini » allait porter le coup de grâce au side-car. En effet, beaucoup de ces attelages étaient utilisés comme moyen de transport par des gens qui n’étaient pas des motocyclistes convaincus et ne voyaient là qu’une manière économique de se déplacer. Ayant à faire un choix entre une petite voiture et un side-car, ils optèrent pour la première solution, même s’il fallait payer un peu plus cher.

Dans les années soixante dix et jusqu’en 1979, le side-car a atteint des dimensions raisonnables. Les Anglais commercialisent principalement les « Squire Jewell »et « Watsonian ». C’est principalement du côté des pays de l’Est qu’il faut se tourner pour trouver une large utilisation du side-car en raison des conditions économiques. On trouve ainsi chez Cossak, marque soviétique, les modèles « Jupiter », « Ural » et « Dniepr », ces derniers étant des versions attardées des "moto de retraité" de l’immédiat après-guerre ! « MZ » et « Jawa » proposent également des side-cars. En France, on connaît un regain pour la construction des side-cars avec le « DBS de trail », le « Motoside » et surtout le « GEP » qui s’est également taillé une réputation dépassant nos frontières grâce aux succès sportifs d’Alain Michel. Nous entrons dans l’ère des années quatre vingt…….

Bien sûr, le monde du side-car a évolué grâce à de nouvelles technologies apportées tant sur la moto que sur le side.

Le prochain article sera consacré aux « Side-cars de compétition ».

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 02:30

Dans le prolongement de cet article, je vais illustrer la suite en photos ....

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 02:37

Il est vrai que l'on remonte le temps avec ces attelages !!!!

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 02:49

Les femmes ont marqué l'histoire de la moto....

Quelques clichés de Theresa Wallach en 1935 qui est partie avec son amie Florence Blenkiron dans un périple à moto les plus ambitieux pour l'époque. Une P & M (Panther) 600 cc avec side "Watsonian" pour faire Londres-Le Cap (Afrique du Sud)-Londres. Aucune route.... aucun secours...... traverser le Sahara par l'Afrique Equatoriale sans même une boussole !!!!

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 02:55

Après un petit  ;) aux filles et la moto...
on continue toujours dans la série "side-car".....

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:00

on continue avec des side-cars de nos jours ou presque.....

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:05

il y en a pour tous les goûts.....  :)

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:10

...... et de toutes les couleurs  :D

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:18

j'ai encore quelques sides à vous montrer  ;)

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:23

je dirais volontiers que le side-car est un sujet inépuisable....

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:31

D'autres photos de sides viendront s'ajouter à celles qui figurent sur ce GG Forum.

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 03:42

le prochain article : les sides de compétition....
Je vous raconterais l'histoire... depuis le début !!!  :)

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

Avatar de l’utilisateur
STOK51
Roi des Motards
Roi des Motards
Messages : 1182
Enregistré le : 08 avr. 2006, 11:16

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar STOK51 » 26 déc. 2006, 10:01

SUPERBE BOULOT DE DOCUMENTATION  :ahoum: :ahoum: :ahoum:
MJ CHARLIE TOUJOURS AU TOP DE LA CULTURE MOTOCYCLISTE  :yes: :yes: :yes:
MERCI POUR CE BOULOT COLOSSAL DE VULGARISATION

A+
YVES



mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 10:07

merci Yves  ;), c'est vrai que c'est un super boulot.....

Il m'a fallut plusieurs semaines de recherches pour les photos (certaines photos assez rares) et quand même six heures de mise en page entre l'ordinateur et le forum en espérant que cela fera plaisir aux membres.

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

exkawa
Motard
Motard
Messages : 89
Enregistré le : 18 nov. 2006, 23:56

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar exkawa » 26 déc. 2006, 10:15

Bravo toujours du super boulot et tres interressant  :bravo:


ImageImage

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 10:26

@ Exkawa, merci  ;)
j'ai encore quelques photos de ci, de la, de sides  ;D

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 10:45

la suite en images....
un monde très diversifié, pour preuve les photos suivantes  :D

mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

Sylvain
Roi des Motards
Roi des Motards
Messages : 1568
Enregistré le : 03 août 2006, 16:39

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar Sylvain » 26 déc. 2006, 12:06

:bravo: et merci Mjcharlie :yes:



grouniache
Maître Motard
Maître Motard
Messages : 666
Enregistré le : 25 janv. 2006, 19:54

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar grouniache » 26 déc. 2006, 13:08

Que dire de plus :euh:

j'adore :yes: :yes: :yes: :yes:

si tu veux j'ai des photos du Tour de France 1974, comme j'ai déménagé, je n'ai plus ton mail, mon fils à fait le vide :mur:


La mécanique n'est pas un métier mais une passion."( Gabriel Voisins)

Et Ca m'arrange! (Gérard Jumeaux)
Moi itou le motodidacte (Grouniache)

kheops

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar kheops » 26 déc. 2006, 13:35

sont jolies toutes ces voitures  :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:





































pfffffffff, j'avais juré que je dirais rien, j'ai craqué  ;D



Avatar de l’utilisateur
jibé
Roi des Motards
Roi des Motards
Messages : 1888
Enregistré le : 16 mai 2006, 17:32

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar jibé » 26 déc. 2006, 13:36

super boulot . a propos allez voir sur le site www.dakardantan.com dans la liste des engagées en 1980 le concurent 2219 , si  , si , c'est possible


une XJR pour la route & une 1OOOR pour la piste

Avatar de l’utilisateur
jibé
Roi des Motards
Roi des Motards
Messages : 1888
Enregistré le : 16 mai 2006, 17:32

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar jibé » 26 déc. 2006, 13:41

je me suis planté , c'est l'équipage n° 90


une XJR pour la route & une 1OOOR pour la piste

Avatar de l’utilisateur
STOK51
Roi des Motards
Roi des Motards
Messages : 1182
Enregistré le : 08 avr. 2006, 11:16

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar STOK51 » 26 déc. 2006, 21:59

EN VOILA DE L INFO COCO :o :o :o

EN PLUS AVEC UN SITE QUI VAUT LE DEPLACEMENT  :yes: :yes: :yes: :yes:
ON Y RETROUVE LES 6 FRERES  D ABOVILLE
LES 2 FRERES GOMIS
LES FRERES MAREAU ETC ...
QUE DU BEAU MONDE
LES PREMIERES EDITIONS SONT VRAIMENT TERRIBLES  :lol: :lol: :lol: :lol:

MERCI POUR LE LIEN

A+
YVES



mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 26 déc. 2006, 23:46

@ Sylvain, Grouniache, Khéops, Jibé........ merci   :love:
merci Jibé  ;) pour l'info car cela nous remet en mémoire pas mal de souvenirs sur le Paris-Dakar des années 80, toute une époque et surtout une véritable épopée comme le dit si justement Yves.

Pour en revenir à nos side-cars, je dispose d'une quarantaine de photos de sides montés sur des kawa et de cinq cents photos de sides de tourisme de constructeurs de tous pays (france, suède, allemagne, pays bas, australie, usa, chine, inde.... etc)

De temps en temps, je mettrais des photos de side en ligne ici sur ce forum.

Merci à vous tous de vos encouragements,

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

kheops

Re : Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar kheops » 27 déc. 2006, 05:08

mjcharlie a écrit :Merci à vous tous de vos encouragements,
:-*
mjcharlie  8)



pas de quoi c'est tjrs un plaisir d'encourager une jeunne fille  :lol: :lol: :lol: :momie: :momie: :momie: :momie:



Avatar de l’utilisateur
lespaul
Modérateur
Modérateur
Messages : 7140
Enregistré le : 21 janv. 2005, 08:31

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar lespaul » 27 déc. 2006, 06:52

Belles photos MJ.
Rare de voir qqun au feminin si passionnée. :ahoum:


Pas besoin de travailler dans les pompes funèbres pour être nécrophile!!!
15 ans chez Bigard

caps
Empereur des Motards
Empereur des Motards
Messages : 4376
Enregistré le : 24 mars 2006, 22:45

Re : Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar caps » 27 déc. 2006, 08:35

lespaul a écrit :Belles photos MJ.
Rare de voir qqun au feminin si passionnée. :ahoum:


Ouai :yes: elle nous fait plaisirs la chtite ;D ;) :-*


Plus de moto mais une maison, ça occupe aussi mais différemment!!

mjcharlie
Modérateur
Modérateur
Messages : 539
Enregistré le : 21 juin 2006, 15:26

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar mjcharlie » 27 déc. 2006, 12:12

Merci Lespaul, Caps.....  :love:
Je suis passionnée depuis ma plus tendre enfance, disons avant mes dix ans  :)
maintenant je peux multiplier mes dix ans par 4 fois 1/2 et je suis toujours plus accroc que jamais.

Même si nous avons toujours nos motos pour rouler en solo, nous préparons notre futur side-car aux couleurs GG . Par contre, c'est une version sport pour rouler sur le bitume.

:-*
mjcharlie  8)


"L'utopie est le rêve de l'homme qui garde espoir ; l'espoir est un état d'esprit qui imagine un futur possible"
"Quand l'amour et le talent travaillent ensemble, attendez-vous à un chef d'oeuvre"
"Le grand but de la vie n'est pas le savoir, mais l'action"

Pierrot
Dieu des Motards
Dieu des Motards
Messages : 7701
Enregistré le : 18 sept. 2005, 09:25

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar Pierrot » 27 déc. 2006, 12:49

super ton historique mj  :yes:

je rajouterais celui là qui ma fait grande impression , y'a quelques années en arrière  ;)

nan c'est pas moi "inside"  :lol:

Image


Image

Avatar de l’utilisateur
grosomoto
Super Motard
Super Motard
Messages : 405
Enregistré le : 23 oct. 2006, 12:57

Re : Side-car de tourisme et compétition

Messagepar grosomoto » 27 déc. 2006, 14:03

   MJCHARLIE          :yes: :yes: Merci a toi  j attend la suite avec impatience
     j espere que tu parleras des Bassets de competition  ou il faut avoir un gros coeur ca va vite tres tres vite
   etre   le Singe a bord d une  telle machine  est une experience que je recommande a tous  :yes:

un Grand Merci :yes: :yes:
Modifié en dernier par grosomoto le 27 déc. 2006, 15:20, modifié 1 fois.